I Endroit idéal pour une meilleur vie d’or

stérilité féminine: Les principales étiologies d’infertilité féminine

 

Stérilité féminine : Quelles sont les principales causes de l'infertilité chez la femme ?

Quelles sont les causes de la stérilité féminine ?


 

Au cours de la diagnostic de « l’infertilité » les femmes se mettre sous contrôle durant 1 an avec des rapports sexuels réguliers sans l’utilisation des moyens de protection . Mais, on parle de la stérilité totale quant la femme dévoile des modifications anatomiques irréversibles qui rend la conception impossible . Alors pour savoir choisir les bonnes traitement pour traiter la stérilité, vous devez déterminer d’abord les raisons qui l’ont provoqué.

 

 

Les principales causes de l’infertilité feminine 


 

Stérilité féminine : Quelles sont les principales causes de l'infertilité chez la femme ?

 

 

Troubles de l’ovulation 


 

les raisons les plus régulières d’infertilité féminine sont le manque d’ovulation ou un trouble de l’ovulation  puisqu’elle  present 33% des cas .Ces troubles de l’ovulation peuvent avoir plusieurs origines.

 

  • Les ovaires Polykstiques 

 

Le maladie des ovaires polykystiques concerne entre 5 % et 10 % des filles. Il se synthétise par la croissance

de nombreux kystes aux ovaires et par des cycles menstruels très irréguliers, la plupart du temps sans ovulation.

 

  • L’insuffisance ovarienne 

 

L’insuffisance ovarienne cryptique se synthétise par une absence totale d’ovulation, la plupart du temps à jamais. Elle diffère de la ménopause précoce qui est suivi d’un signe clinique, la fin des normes. à l’opposé, l’insuffisance ovarienne demeure cachée tant que la dame ne désire pas d’enfant. Elle peut être due à une défaut chromosomique ou être associées à un traitement par radiothérapie, chimiothérapie ou une manœuvre des ovaires.

 

  • L’hyperprolactinémie 

 

La prolactine est une hormone fabriquée par l’hypophyse. correctement, le taux de cette hormone atteint pendant la maternité pour se joindre à l’essor de la glande mammaire pour l’allaitement. Mais hors de la maternité, un débordement de prolactine génére une dysovulation. Cela se traduit par des cycles longs espacés de 6 à deux mois ou un arrêt complet des cycles.

 

Anomalies tubaires 


 

Les atteintes tubulaires représentent à peu près 1/3 des conséquences de stérilité du coté des couples . Les  origines des  anomalies tubaires sont diverses : infectieuses en plupart et aussi chirurgicales ou associées à une maternité extra-utérine (GEU)

 

  • Salpingites

 

Ces infections d’origine bactérienne nommée chlamydia trachomatis, qui génère des infections des trompes, ou « salpingites » . Elles peuvent pourtant se protester par ;

  • des douleurs dans le collants du ventre
  • l’exaltation  ( fièvre )
  • augmentation des globules blancs

 

Mais , elle peuvent aussi être complètement silencieuses .

 

  • GEU ( Grossesse extra-utérine )

 

C’est une maternité qui se conçoit à l’extérieur de la cavité utérine, on parle autant de maternité ectopique. Elle prend la relève de une médiocre installation de l’oeuf . La maternité extra-utérine demeure l’origine de mortalité rattachée à la maternité dans les états industrialisés.

 

Endométriose


 

L’endométriose est une maladie chronique assez fréquente . Elle concernerait 10% des femmes . Parmi les symptômes exister chez la  femme qui  souffre d’endométriose il y a :

  • les douleurs pelviennes
  • le métrorragies
  • les troubles digestifs.

Il y a 3 modèles de endométriose : péritonéale intitulée superficielle ,ovarienne et recto-vaginale.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.. AcceptLire plus

Privacy & Cookies Policy